Background outdoorzone.org

Un sac de couchage pour dormir sur ces deux oreilles

Plus qu’une simple couverture, le rôle d’un bon sac de couchage est avant tout de vous isoler du froid tout en gardant la chaleur fabriquée par votre corps. Prévu pour tous types de bivouacs, sa capacité isolante est d’ailleurs le paramètre essentiel qui définira son cadre d’utilisation. Il existe 3 types de températures référencés, du Confort à l’Extrême en passant par le Limite. Des détails précis à prendre en compte car face au froid on peut vite se retrouver dans des situations plus que compliquées, faute d’un mauvais choix de sac. Les modèles ont été conçues en fonction de tous les types de bivouacs possibles, à découvrir sur http://www.chullanka.com/randonnee-camping/equipement-camping/sacs-couchage-matelas/sacs-de-couchage.html.

Matériel de sport outdoor

 

Des sacs de couchage donc ultra performants, aux matériaux qui ont la capacité de vous isoler du froid grâce à deux types d’isolant qui sont les synthétiques et le duvet. Avec chacun leurs avantages et leurs inconvénients, l’un étant plus résistant à l’humidité et sachant plus rapidement et l’autre créant une véritable barrière antifroid. Ils sont élaborés pour être le plus léger possible, avec une capacité de compression très importante pour les intégrer directement dans votre sace de randonnée. Les sacs dit « sarcophage » épouseront plus facilement votre corps et pour optimiser au maximum la chaleur produite ; c’est d’ailleurs la forme la plus courante pour la randonnée. Les plus frileux compléteront leur équipement par un sac à viande pour un apport léger de chaleur et en polaire pour les situations plus extrêmes.

 

Un bon entretien pour une utilisation de longue durée

On campe comme on fait son lit, c’est-à-dire qu’il est indispensable de nettoyer votre sac de couchage le plus souvent possible. Réceptacle qui absorbe la sueur et tous types d’odeurs, la configuration « confinée » d’un sac amène à un développement des bactéries et des moisissures. Le lave-linge est une possibilité si vous ne pouvez pas faire autrement, mais privilégiez le lavage à la main, plus doux, qui ne nuira aux enduits et au côté déperlant des tissus.

fr be lu ca